DMZ

Cette fois, je ne suis pas sure de vous faire rêver… Je suis allée voir la DMZ. La zone de terre neutre séparant la Corée du sud de celle du nord. Cette zone sensible, dernier vestige de la guerre froide.

Nous prenons l autoroute le long du fleuve Han. A l approche de la DMZ voila ce qu on peut voir le long du fleuve : des grillages, une double rangée de barbelés, des cameras vidéos, des postes de surveillances (vides mais ca impressionne tout de même). Le guide nous explique que de temps a autres la Corée du nord envoie des espions traverser le fleuve. Je pense que cela permet egalement d éviter l afflux de réfugiés clandestins…

Petite pause imprévue le bus est stoppe par des bouchons : il y a un marathon… en effet, on roule (a pleine vitesse) a cote de cyclistes roulant sur la partie la plus a gauche de l autoroute.

La campagne alentour est des plus classique : des champs dores, des bâtiments agricoles, des tracteurs, des paysans… Seuls l architecture des bâtiments et le type de culture change.

On arrive a Imjingak pour prendre les tickets pour la visite. Les visites ne se font pas en individuelle semble t il, je n ai vu que des cars. Imjingak est un centre d attraction, ça jure quand on y réfléchit… Qui dit centre d attraction dit pause commerciale, n oublions pas que je suis partie avec une agence de voyage pour ce jour.

La visite est prévue comme suit : Unification bridge, 3rd tunnel, Dora observatory, Dorasan station. A l arrive au pont d unification, le car est contrôlé par les militaires (nous avons du prendre notre passeport pour la visite). Chaque entrée du pont ressemble a un poste de douane (pour les guérites) en plus sérieux. Les photos étant interdites, faudra imaginer ! Le bus slalom entre les barres et les rouleaux antichar. Je ne vois pas âme qui vive sur les bords de l eau, rien. Plus loin, des champs côtoient la limite de la DMZ. Il nous ait formellement interdit de nous éloigner du bus, du groupe et du guide. L4armée US a largue des mines par hélicoptère dans cette zone, ces mines ne sont pas fixées, lors de fortes pluies, elles se déplacent et font encore de graves victimes parmi la population des villages environnants. Sachant cela, le groupe ne s4éparpille pas…

Nous sommes arrives a l entrée du 3e tunnel. Découvert en 1978, il fait plus d 1.5km. c est le 3e tunnel de ce genre a avoir été découvert, d ou son nom. On arrive bien a différencier la partie Sud de la partie Nord : l une a été creusée par une machine moderne laissant un tunnel propre et net, a comparer avec les tunnels autoroutiers, large et confortable.

L autre a été creuse a la main ou a la dynamite dans le grès, en douce, camoufle avec de la poudre de charbon afin de faire croire a un ancien tunnel minier, ne dépassant pas 1.50m de haut par endroit, l eau s y infiltre, ruisselle.

Le tunnel est bouche par 3 blocs de béton avec une petite ouverture permettant de voir ce qu il y a derrière ainsi qu une porte pour aller inspecter le tout.

Prochain arrêt l observatoire de Dora : interdiction formelle de photographier la Corée du nord. Vu d ici, la vue est jolie : une grande plaine verte et boisée, sans présence humaine. On distingue une route, un chemin de fer. Au loin, coincées entre les montagnes et la plaine : des habitations (pas trouve de photo pour le coup). Si on occulte la signification et l enjeu politique de la zone, cela ressemble a un parc naturel.

On fini par la station Dorasan qui est la première station de train de la coree du sud. Elle ressemble beaucoup a un aéroport question sécurité : détecteur de métaux, rayons X. Mais un aéroport vide, pas de voyageur, pas de train, c est bizarre.

Source Wiki :

Dorasan Station est une station de chemin de fer située sur la ligne Gyeongui , qui reliait autrefois le Nord et la Corée du Sud et a été restauré. Pendant plusieurs années, l’arrêt le plus septentrional de la ligne était Dorasan Station, qui est desservie par Tonggeun trains de banlieue.

Le 11 Décembre 2007, les trains de marchandises ont commencé à voyager au nord gare Dorasan passé en Corée du Nord, en prenant des matériaux de la Région industrielle de Kaesong pour revenir avec des produits finis. Il était prévu de faire un parcours de 16 kilomètres tous les jours.

Cependant, le 1er Décembre 2008, le gouvernement nord-coréen a fermé la frontière, après avoir accusé la Corée du Sud d’une politique de confrontation. Cela a coïncidé avec les élections législatives sud-coréenne  de 2008 et un changement vers un gouvernement plus conservateur.

Des plans pour commencer un service régulier de passagers à travers la rivière Imjin à la Corée du Nord n’ont pas encore été finalisés. Cependant, une visite touristique en Janvier 2010 a clairement montré que la station a été complètement fermé à tous les voyages en train, et que la station n’était ouvert que pour les touristes.

DMZ :

Malgré les mines, la zone démilitarisée est devenue un sanctuaire pour la conservation de plusieurs espèces animales, notamment d’oiseaux migrateurs. En période hivernale, des milliers de hérons et de grues blanches y séjournent; les associations de défenses des animaux voudraient voir cet espace inscrit en zone protégée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Julie
    Oct 15, 2012 @ 16:26:19

    Impressionnant, et le coup des mines c’est clair que ce n’est pas super rassurant.

    Je ttrouve leur grillages austères, ils n’aiment pas le norange? ^_^
    ça ferait plus joli !

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :