Ballater – Findhorn

Deuxième journée, 106km de prévus hors détour surprise grâce à Voldemort, le GPS capricieux.

On a roulé sur des routes à une voie, au milieu des prés de moutons, un passage merveilleux à portée de vue. La route est fidèle au paysage : elle colle au sol et se creuse au gré du vallonnement, tourne parfois sans raison apparente. On a vu une route sinuer entre les arbres sur un plat parfait, des routes à deux voies brutalement passer à une voie pour un étroit pont en pierre, des virages juste après un sommet sans visibilité… Les routes écossaises sont véritablement uniques en leur genre ! Même les routes fortement fréquentées peuvent être bordées de moutons en liberté. Rouler sous le couvert des arbres à l’automne, avec les rayons du soleil se reflétant sur les eaux et les fougères brunissantes bordant les bas-côtés, invite à la détente.

Nous avons fait halte à Knockando, au moulin à laine puis à la distillerie Cardhu pour enfin arriver à Findhorn à la fondation, un ecovillage en bord de mer. Un lieu parfait pour se déconnecter et se reposer pleinement.

Ps : Nous ne visiterons pas la distillerie car en travaux, mais nous ferons une dégustation. La personne qui nous a accueilli était très sympathique, elle nous a « offert » une dégustation bien conduite et instructive. Un excellent moment.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :